D'hier à aujourd'hui

La ferme a été créée par Elisabeth et Dominique Schmitt dans un lieu vierge de toute construction en 1978. De ces terres de landes battues par les vents a émergé peu à peu un outil de travail qui permet aujourd’hui à 6 personnes de vivre sur ces hauteurs.

Voilà, une présentation orale de la ferme par Dominique; ses composantes, ses fondements et son éthique naturaliste.





Dominique et Valery devant l’ancienne chèvrerie


Chronologie d’un développement harmonieux :

1978 : 8 chèvres arrivent dans un bâtiment en construction.

1978 : La commune de Lapoutroie loue à Elisabeth et Dominique Schmitt 17 hectares de terrains boisés qui englobent la Haute Pierre. Un hectare est acheté pour y construire les bâtiments. La première année un rêve d’enfant se réalise pour Dominique : construire sa maison, une maison autonome, écologique et intégrée dans le paysage. L’année suivante la petite famille s’y installe. 


1980 : naissance de Gaspard. 30 chèvres laitières font vivre la famille.

1984 : naissance de Salomé 40 chèvres, et une ouverture sur les autres, début d’actions collectives, le Cellier des montagnes se crée en 1988 et Thierry arrive pour s’intégrer au groupe.

1987 : création du Cellier des Montagnes, magasin collectif de vente de produit fermier à Hachimette.

1989 : création du GAEC : Elisabeth et Thierry Hager se joignent à l’aventure. Le troupeau est augmenté en conséquence et passe à 100 chèvres.

1992 : Nos soixante premiers cochons arrivent aux Embetschés. Ils logent dans des petites cabanes attenantes à chacun de leur parc.

1999 (juin) : Les quatre premiers chevaux de Salomé prennent leur place à la ferme...quelques jours avant l’incendie.

1999 (juin) : L’incendie (pour cause électrique) anéantit la totalité du bâtiment ainsi que ses occupants : 120 chèvres et 2 chevaux.

1999 (Octobre) : le nouveau troupeau est arrivé du Vercors, le nouveau bâtiment est presque achevé.

2000 : les premiers CTE sont signés (Contrats Territoriaux d’Exploitation). Ils officialisent la pratique de la fauche tardive pour assurer la sauvegarde du Tarier des prés, oiseau indicateur de la bio-diversité.

2001 : Un bâtiment pour les cochons est construit ; plus confortable pour ses hôtes et pour les diverses manutentions, il permet aussi de ne plus avoir à prendre le tracteur pour nourrir les animaux.

2004 : Arrivée de Gaspard à la ferme, portant à 5 le nombre de personnes travaillant sur la ferme et permettant à chacun de se dégager plus de temps libre.

2005 : Certifications des ateliers chèvres et moutons en Agriculture biologique.

2006 : Création de l’Amap de la centaurée.

2008
: Installation officielle de Gaspard qui devient cogérant de l'EARL avec Thierry. Construction d'un bâtiment pour les moutons et les chevaux ainsi que d'une salle d'accueil et d'un bureau pour l'équipe.

Amélioration pastorale à la Haute Pierre

2009
:  Construction d'un gîte pour accueillir les stagiaires

2010
: Installation de Salomé qui entre en cogérance. Lancement du stand des 6 saveurs aux Halles de  Colmar.

2011
: Agrandissement de la fromagerie. Construction d'un nouveau bâtiment pour les chevaux. Lancement du site internet Manger-fermier.

2012
: Installation de Roxane. Premiers Wwoofers à la ferme.

2013 : Inauguration du nouveau Cellier des Montagnes. Démarrage de Laruchequiditoui!

2015 : Agrandissement de la fromagerie